Bienvenue sur le site du projet Daskor ! Nous sommes une association de bénévoles, et nous cherchons à faire connaître et reconnaître la littérature bretonne par le plus grand nombre.

Nous recherchons des textes libres de droits, et nous les transcrivons un à un dans l’orthographe actuelle. Tant et si bien que nous en sommes déjà à 2239 textes de la littérature bretonne à ce jour !

Nous vous offrons ces textes par auteurs, par genres, par thèmes… Ils sont tous disponibles au format numérique, gratuitement, et certains d’entre eux sont même publiés au format poche.

Nous vous offrons également divers supports sur la littérature bretonne (une petite histoire, une biographie des auteurs…) et sur la langue bretonne (textes bilingues, tutoriel de breton…).

  • Humbles (les)

        da eñvor va zad-kozh, Maksim Picard

    Azezet war ur skabell,
    E-kichen dor ar chapel,
    Un dall kozh divlev e benn,
    A astenne e grogen.
    ’Vit an dud hag o loened
    E lâre e chapeled.
    Lod, koulskoude, n’hen gweljent.
    Gant mall o devoa da vont,
    Da reiñ o frof d’ar Sant kozh
    Ken brudet ’vit e vennozh.

    Yaouankik, me va-unan
    ’Dremenas hep ober van ;
    Met, ur pennadig goude,
    E-keit ma peden Doue,
    ’Soñjis em zad-kozh marvet

  • Origines (les)

    En noz-mañ, ’tiskennas warnon, tra ma kousken,
    Un huñvre burzhudus ha n’ankouain biken.

    Soñjal a rae ganin, pell en amzerioù bet,
    Klevet youc’hadennoù o tiston dre ar bed,
    Ha gwel’t war-zu Kuzh-Heol galloudus o tonet
    Keltied bras gwechall, tud kozh ar Vretoned.
    Evel ur wagenn ruilh o vont dall gant he hent,
    Ouzh netra n’o doa aon, dirak den ne dec’hent ;
    Met son o c’hleze dir, forzh pelec’h e stoke,
    A rae d’ar bobligoù redek kuit araoke.
        Hag i ’zalc’he bepred da vont, da…

  • Korrigans (les)

    Paskou-Hir, ar c’hemener,
    Zo aet da ober al laer
    Abardaez-noz dirgwener.

    N’helle mui ober bragoù :
    Aet an dud d’an armeoù
    Ouzh re Vro-C’hall hag o rou’.

    Aet eo tre ti ar C’horred
    Gant e bal, ha da doullet
    Da glask an teñzaour kuzhet.

    An teñzaour mat a gavas,
    Ha d’ar gêr o redek bras ;
    Ha ’n e wele ’n em lakaas.

    – Serrit an nor, serrit kloz !
    Setu an Duzigoù noz.

Petra eo an naetañ tra e ti ur gouilhourenn ?

Ur vi a-barzh m’eo torret.

Feiz ha Breizh