daskor - facebook  daskor - css

Daskor

Lorsque dans son berceau loin du bruit il repose,
                Pourquoi vois-je soudain
Passer, comme un rayon, sur sa lèvre de rose
                Un sourire divin ?

Les anges viennent-ils le baiser sur la bouche
                Et, lui montant les cieux,
Entonner tout à coup, rangés près de sa couche,
                Des chants harmonieux ?

Et lui, pendant son rêve, emporté sur des ailes
                Fendant l’immensité,
Rentre-t-il au-delà des sphères éternelles,
                Dans l’auguste cité ?

Dans le céleste Eden où l’âme de sa mère
                Brille comme un soleil,
Et qui, redescendant avec lui sur la terre,
                Sourit à son réveil ?