Par tels moyens sont punis toutes gens

Rumm
Barzhoniezh
Yezh
Krennc’halleg
Orin
Naoned, Étienne Larcher, 1493
Treuzskrivañ
Sébastien Marineau
En hevelep levr :

Par plusieurs points pouvons preuve portraire
Par quoi Dieu peut punir sa créature,
Par blasphémer et jurer s’attraire,
Par trop donner a nos corps nourriture,
Par non quérir d’équité ouverture,
Par désirer plus que bons être beaux,
Par gourmander* fors vins et gras morceaux,    [dévorer] 
Par nous trouver des vertus négligents,
Par exercer le métier des ribauds,
Par tels moyens sont punis toutes gens.

Par sans cesser vers les vices nous traire,
Par ce chemin nous vient male* aventure,    [mauvaise] 
Par notre orgueil et ne nous savoir taire,
Par envie celle fausse pointure*,    [piqûre] 
Par pourchasser* d’amour et paix rupture,    [chercher avidement] 
Par nous fourrer dans de coûteuses peaux,
Par vexer gens en procès et appeaux*,    [appels] 
Par être en mal plus qu’à bien diligents,
Par désirer vivre comme pourceaux,
Par tels moyens sont punis toutes gens.

Par trop aimer ce qu’à l’âme est contraire,    [ce qui a] 
Par peu priser Dieu raison et droiture,
Par ne vouloir de pécher nous retraire*,    [arrêter] 
Par ensuivir* l’appétit de nature,    [ensuivre] 
Par oublier qui sommes nourriture,
Par rapporter mots dommageux et faux,
Par dépriser* le conseil des loyaux,    [mépriser] 
Par nous moquer des pauvres indigents,
Par accointer* ceux qui font les grands maux,    [fréquenter] 
Par tels moyens sont punis toutes gens.

Par retenir le loyer* des travaux,    [salaire] 
Par opprimer les sujets et féaux*,    [fidèles] 
Par soutenir les rapineurs sergents,
Par controuver toujours abus nouveaux,
Par tels moyens sont punis toutes gens.