Bienvenue sur le site du projet Daskor ! Nous sommes une association de bénévoles, et nous cherchons à faire connaître et reconnaître la littérature bretonne par le plus grand nombre.

Nous recherchons des textes libres de droits, et nous les transcrivons un à un dans l’orthographe actuelle. Tant et si bien que nous en sommes déjà à 2239 textes de la littérature bretonne à ce jour !

Nous vous offrons ces textes par auteurs, par genres, par thèmes… Ils sont tous disponibles au format numérique, gratuitement, et certains d’entre eux sont même publiés au format poche.

Nous vous offrons également divers supports sur la littérature bretonne (une petite histoire, une biographie des auteurs…) et sur la langue bretonne (textes bilingues, tutoriel de breton…).

  • Saints (les)

    Au temps où les saintes vivaient,
    ma sœurette, elles avaient
    Ton pauvre petit corps plein d’âme ;
    Et, dans leurs yeux comme en tes yeux,
    Rayonnaient d’une double flamme
    Toutes les étoiles des cieux.

    En ce temps, leurs larmes divines,
    Comme les sources des ravines,
    Abreuvaient les cœurs desséchés…
    Ces pleurs, qui fécondaient les pierres,
    Ces pleurs, qui lavaient les péchés,
    Toujours tremblent à tes paupières !

    Et, tant que tes yeux…

  • Bardes (les)

    Hag e voen adarre kaset, n’ouzon penaos,
    Dre un hent hag a yae treuz-didreuz ’kreiz an noz,
    Ken ’erruis dirak melezour don ur stêr
    Hag, ennañ skeudennet, un ti balan dister.

    En-dro d’an ti balan ha dre-holl war ar vro
    Ne vije ken gwelet nemet koadoù derv,
    Gwez bras o tigeriñ o bodoù frank en aer,
    ’Vel ilizoù uhel war bilieroù pounner.
    Daou zen, unan manac’h, hag egile Breizhad,
    Oa azezet dirak an ti war ur bank koad,
    Dilavar, o sellet ouzh an heol o kuzhañ.

  • Kêr-Is

    Merc’hed Landreger zo ken koant, 
    ’Vel melezourioù en arc’hant. 

    Hini ’velkent ’reas al lezenn 
    Evel unan ’oa stoubennenn, 

    Ul lagad lemm, un dornig fresk, 
    Ur c’horfig mistr evel ar pesk. 

    E ribl ar mor oa he zi plouz, 
    ’Lec’h ’vije ’wechoù ur gwall drouz, 

    Ha na den na loen koulskoude, 
    Hag an nor digor en ti-se. 

    Nemet gant un darn ’ve lâret 
    Ar stoubennenn…

Pehini eo an tommañ mantell a zo er bed ?

Mantell ar siminal.

Feiz ha Breizh