Degemer mat war lec’hienn ar raktres Daskor ! Savet eo bet gant izili a-youl-vat ur gevredigezh. Ar pal a zo ganeomp : lakaat an darn vrasañ da anavout ha da vout lorc’h enno gant al lennegezh vrezhonek.

Emaomp war glask skridoù kuit a wirioù, hag o feurskrivañ a reomp hini hag hini diouzh an doare-skrivañ a-vremañ. Evel-se hon eus aozet dija 2239 skrid eus al lennegezh vrezhonek !

Kinnig a reomp deoc’h ar skridoù-se diouzh an aozer, diouzh ar rumm, diouzh an dodenn… Gallout a rit kaout an holl er stumm niverel, digoust, hag embannet hon eus un darn anezho e levrioù godell zoken.

Kinnig a reomp deoc’h ivez skorioù a bep seurt a-zivout al lennegezh vrezhonek (un istorig, buhez an aozerien…) hag a-zivout ar brezhoneg (skridoù divyezhek, tutorial brezhoneg…).

  • Skridvarnouriezh (ar)

    La bataille des Trente, fait d’armes fameux dans les annales de notre province, presque ignoré dans nos campagnes, hormis sur les lieux qui en furent le théâtre, méritait d’être célébré dans la langue nationale.

    Un poème manuscrit, et postérieur, selon toute ap-parence, de peu d’années seulement à l’évènement fut découvert en 1813 à la bibliothèque du Roi par MM. de Fréminville et de Penhoët, publié en 1819 par Four-nier à Brest, et plus tard en 1827 par Crapelet.

    Ce poème, remarquable par sa…

  • Kêr-Is

    Occismor ou Kêr-Is, Lexobie ou Tolente,
    Les Bretons ont dans l’âme une cité dolente,
    Un cadavre de ville où, vivantes encor,
    A des clochers détruits tintent des cloches d’or.

    Là, c’est toujours soleil, et toujours c’est dimanche.
    Dans l’église, officie un prêtre à barbe blanche,
    Et l’on entend bruire en ses cheveux flottants
    Des souffles émanés de plus loin que les temps.

    Tout un peuple muet, immobile et funèbre,
    Suit d’un cœur obstiné la messe qu’on…

  • Feiz (ar)

    La foule des croisés se déroule ! Partons !
    La croix du Christ sera l’étendard des Bretons !

    La croix du Christ sera l’effroi des infidèles ;
    Rasons les flots d’azur comme des hirondelles !

    En avant ! nos vaisseaux filent sous un bon vent !
    Voici la terre sainte ! En avant ! en avant !

    Jésus ! rends-nous vaillants ! nos tranchantes épées,
    Où luit un vif éclair, pour toi furent trempées !

    Donne à nos yeux l…

Kaer zo ’teuler ennañ
Tamm ne gresk ;
Kaer zo lammet dioutañ
Tamm ne zigresk.

Ar mor.

Feiz ha Breizh