daskor - facebook  daskor - css

Daskor

Tout le long de la nuit

Genre
Poésie
Langue
Français
Source
Paris, Calmann-Lévy, 1901
Transcription
Sébastien Marineau
Dans le même ouvrage :

A-hed an Noz

(Refrain écossais)

Jadis, au fond pur de mon âme,
Des étoiles voguaient sans bruit ;
Et c’étaient des yeux clairs de femme
Qui brûlaient d’une douce flamme,
Tout le long, le long de la nuit !

Les étoiles se sont éteintes,
Mon âme est comme un ciel détruit
Où l’on entend gémir les plaintes
De mes remords et de mes craintes,
Tout le long, le long de la nuit.

Mes larmes mirent comme un fleuve,
Le firmament que reconstruit,
Sur mes ruines d’âme veuve,
Une espérance toujours neuve
Plus éternelle que la nuit.