daskor - facebook  daskor - css

Daskor

In memoriam libri

Genre
Poésie
Langue
Français
Source
Paris, Calmann-Lévy, 1901
Transcription
Sébastien Marineau
Dans le même ouvrage :

    A Charles Le Goffic

Grise, comme notre horizon,
Comme lui, douce et monotone,
Tu nous as chanté la chanson
De l’amour, de l’amour Bretonne.

On croit ouïr un air perdu
Que, par un soir plein de mystère,
Fredonne sur le Menez-Du
Quelque pâtre du Finistère.

Calmes et tristes sont tes vers,
Il y passe de fins visages,
Entrevus à peine à travers
La brume de nos paysages.

Je songe aux filles de chez nous
Qui balancent leur taille svelte.
On voit bleuir dans leurs yeux doux
Le ciel profond de l’âme celte.

    ****

Dieu fasse que longtemps encor
Le sône d’amour se prolonge
Parmi les hommes du Trégor
Restés fidèles à leur songe !

Et qu’en nous, les faiseurs de vers,
Un peu de cette âme persiste
Qui donne à la chanson des clercs
Son charme sobre, large et triste !