daskor - facebook  daskor - css

Daskor

la Chanson de l’amour

Genre
Poésie
Langue
Français
Source
Paris, Calmann-Lévy, 1901
Transcription
Sébastien Marineau
Dans le même ouvrage :

Depuis des ans, nuit et jour,
J’attends un inconnu.
Cet inconnu, c’est l’amour ;
Il est enfin venu !

Au seuil quand il a frappé,
J’avais un tel émoi
Qu’il a cru s’être trompé :
– « Belle, pardonnez-moi. »

Il avait des yeux plus doux
Que la lune au printemps.
J’ai dit : « Sire, entrez chez nous,
Si c’est vous que j’attends ! »

– « Noire est la nuit comme un four !
Il neige sur les monts.
Ouvrez-moi, je suis l’amour,
Ohé ! La belle, aimons ! »

« Pour vous trouver, nuit et jour,
La belle, j’ai marché. »
– « Jour et nuit, Sire l’amour,
Moi, je vous ai cherché. »

« Entre, amour, passant divin ! »
Et l’amour est entré.
Depuis, on le cherche en vain,
Nul ne l’a rencontré.

L’amour m’a juré sa foi
De ne me plus quitter ;
L’amour est entré chez moi,
Et c est pour y rester.