Sous la Terreur

Genre
Poésie
Langue
Français
Source
Paris, Didier et Cie Libraires, 1882
Transcription
Sébastien Marineau
Dans le même ouvrage :

L’incendie en fureur, excité par le vent,
Consume sans pitié les biens des ci-devant.

L’horrible guillotine, au nom des lois civiles,
Verse des flots de sang sur le pavé des villes.

Mais aux champs de Bretagne, où l’espoir toujours luit,
Le cri du chat-huant s’élève chaque nuit.

Le sang des fils d’Arvor bouillonne dans leurs veines ;
Guerre aux lâches tyrans qui fomentent les haines !

…………………………………………………..

Et sous les halliers noirs, les Bretons, embusqués,
Attendent les bourreaux de leurs prêtres traqués.