À la bonne duchesse

Genre
Poésie
Langue
Français
Source
Paris, Didier et Cie Libraires, 1882
Transcription
Sébastien Marineau
Dans le même ouvrage :

Sur votre couronne ducale
Vous fîtes fleurir autrefois
Le lis, corolle virginale,
Roi de nos fleurs, fleur de nos rois.

Anne d’Armor ! duchesse et reine,
Salut à votre nom béni !
Vous êtes toujours souveraine,
Votre règne n’est pas fini.

Le peuple breton garde encore
Votre précieux souvenir ;
Votre mémoire, qu’il honore,
Est sûre de son avenir.

Un respect éternel s’attache
A la craintive chasteté :
Vous étiez l’hermine sans tache
Dont la blancheur fait la beauté.

Aussi lorsque la lutte est dure,
Nous nous rappelons votre cri :
« Plutôt la mort que la souillure ! »
Malo mori quam fœdari !