Bienvenue sur le site du projet Daskor ! Nous sommes une association de bénévoles, et nous cherchons à faire connaître et reconnaître la littérature bretonne par le plus grand nombre.

Nous recherchons des textes libres de droits, et nous les transcrivons un à un dans l’orthographe actuelle. Tant et si bien que nous en sommes déjà à 2239 textes de la littérature bretonne à ce jour !

Nous vous offrons ces textes par auteurs, par genres, par thèmes… Ils sont tous disponibles au format numérique, gratuitement, et certains d’entre eux sont même publiés au format poche.

Nous vous offrons également divers supports sur la littérature bretonne (une petite histoire, une biographie des auteurs…) et sur la langue bretonne (textes bilingues, tutoriel de breton…).

  • Soldats (les)

        d’an aotroù Coroller, « Gweltaz »

        I

    Bro ar Sav-Heol bepred, war-lerc’h dek lev gerzhet,
    Tomm-bervet an amzer, ha ni yost ha faezhet !
    Ur c’housk war ribl ar stêr da c’hortoz an distan,
    Ha pep hini, goude, da glask koad evit koan...

    Kavet koad evit koan, e gased d’ar gegin,
    Kavet ganeomp ouzhpenn un toullad gwez kistin :
    – Hola, paotred, dav de’i ! Hejomp da dastumomp !
    Ha pevar da bignal ; sed int war ar skourroù,…

  • Mort (la)

    Gant bannoù kentañ heol c’hwek an nevez-amzer, ar geot a deu da c’hlazañ, an delioù a wisk skourroù ar gwez, ar gwez-frouezh a zo goloet a vleuñv hag a roio frouezh kaer diwezhatoc’h ; zoken ar plant a chom glas e-pad ar goañv a sant ur vouedenn fonnus, o gwad dezho, o pignat da neveziñ o liv kozh.

    Klevet a reer er bodennoù al laboused o tisplegañ o sonioù laouen ; ar dubeed, kustumet da chom tost d’ar gêr gant aon rak ar gwall amzer, a gred bremañ nijal uhel ha mont war ar maezioù da glask aer vat hag heol tomm dindan an oabl…

  • Amour (l’)

              Tinaig la ! Deus amañ ! 
              Petite Tina ! Viens ici !
                        Barzhaz-Breizh

    Venez, venez en Bretagne
    Ecouter sur la montagne
    Le chant du Hollaïka ;
    C’est l’heure où le pâtre entonne
    Une chanson monotone
    Qu’un vieux barde fabriqua.

    Pierre et Tina, tous deux pâtres,
    Mènent leurs troupeaux folâtres
    Aux landiers de Comana.
    La jeune fille est jolie ;
    Pierre jusqu’à la folie

Petra eo an dra-se hag a hira
Hag er memes amzer a verra ?

Buhez an den.

Feiz ha Breizh