Bienvenue sur le site du projet Daskor ! Nous sommes une association de bénévoles, et nous cherchons à faire connaître et reconnaître la littérature bretonne par le plus grand nombre.

Nous recherchons des textes libres de droits, et nous les transcrivons un à un dans l’orthographe actuelle. Tant et si bien que nous en sommes déjà à 2239 textes de la littérature bretonne à ce jour !

Nous vous offrons ces textes par auteurs, par genres, par thèmes… Ils sont tous disponibles au format numérique, gratuitement, et certains d’entre eux sont même publiés au format poche.

Nous vous offrons également divers supports sur la littérature bretonne (une petite histoire, une biographie des auteurs…) et sur la langue bretonne (textes bilingues, tutoriel de breton…).

  • Soldats (les)

           « Custos, quid de nocte ? »
           Is. XXI, II

    An teñvalded pounner a devaas war-dro din,
    War ledanded al lann liv an noz ’n em lede,
    Ha me ’glevas ur vouezh war ar c’hleuz o pediñ :
    O pedenn ar c’hadour pa gouezh gouloù an deiz !

    « Heol klañv an neñvoù goañv, setu eñ aet da guzh196,
    Kleier an Añjeluz en deus sonet e Breizh ;
    Marv eo an…

  • Soldats (les)

        Kerzu 1915

        Pedenn an Tad-kozh

    An noz a oa du, trist ha yen,
    Ar glav a gouezhe... Er-maez den !
    Pa ’n em gavjomp en em vodet
    ’Kichen an tan, ’tro d’an oaled.

    Gwelet a c’helled, en ur c’horn,
    Ur soudard o fumiñ e gorn ;
    E gapotenn freget, hep liv,
    ’Ziskoueze ’oa bet er fozioù.

    A-geñver dezhañ an tad-kozh,
    Evel ur sant war e biltos,
    ’lonke komzoù e vab henañ
    O…

  • Kêr-Is

        À Ludovic Halévy

    Quand tu m’es apparue au seuil de mon enfance,
    Avec tes cheveux d’or et ton geste ingénu,
    Déesse, il m’eût semblé que c’était une offense
    D’effleurer du regard le bout de ton pied nu.

    Mais ta voix m’appelait et ta voix est si douce
    Qu’elle apaisa ma crainte et que je te suivis.
    O les âpres sentiers qui couraient dans la brousse !
    O les longs plateaux noirs que nous avons gravis !

    Je ne voyais que toi,…

Un dra uhel krouget
A laka ar gwazed da redet
Hag ar merc'hed pa vez ret.

Kloc'h an tan-gwall, a repont darn. – Oh ! n'eo ket ret e ve tan-gwall ; kloc'h an oferenn vintin koulz hag hini an oferenn-bred a laka ivez fiñv e Yann Diwar-lerc'h.

Feiz ha Breizh