Bienvenue sur le site du projet Daskor ! Nous sommes une association de bénévoles, et nous cherchons à faire connaître et reconnaître la littérature bretonne par le plus grand nombre.

Nous recherchons des textes libres de droits, et nous les transcrivons un à un dans l’orthographe actuelle. Tant et si bien que nous en sommes déjà à 2239 textes de la littérature bretonne à ce jour !

Nous vous offrons ces textes par auteurs, par genres, par thèmes… Ils sont tous disponibles au format numérique, gratuitement, et certains d’entre eux sont même publiés au format poche.

Nous vous offrons également divers supports sur la littérature bretonne (une petite histoire, une biographie des auteurs…) et sur la langue bretonne (textes bilingues, tutoriel de breton…).

  • Bêtes (les)

        À Madame Edmée Bénac

    L’eau brumeuse de la rivière
    S’éveille dans le matin clair.
    Du fond calme de l’estuaire
    Voici monter, monter la mer.

    Elle entre au cœur de la vallée
    Comme un brusque jet de sang fort,
    Et sa rude haleine salée
    Ressuscite le pays mort ;

    Et la vieille ville assoupie,
    Tréguier, Pontrieux ou Quimper
    Tressaille, comme si la vie
    Montait en elle avec la mer ;

  • Soldats (les)

        kinniget gant doujañs d’an tan Gouranton

    Ar c’hanol kriz a ra e reuz war an dachenn,
    An dir en un darzhañ ’ziframm koulz tra ’vel den ;
    An aezhenn zo mougus gant ar moged, ar poultr ;
    An tennoù bouzarus a seblant un tanfoultr
    Dirollet da flastrañ, da zismantrañ ar bed :
    Skeiñ a ra ar Marv ’vel falc’h o troc’hañ ed.

    War-lerc’h ar reuz setu an dasorc’hidigezh :
    Ar bed marv ’seblant adc’henel d’ar vuhez !
    Ne glever mui nemet klemmoù ar c’hloazidi

  • Foi (la)

                   Dent pour dent, œil pour œil.

    Pendant le jour, je reste au fond de mon terrier.
    Pour charmer mon ennui, je m’occupe à prier
                   Jésus et Madame Marie.
    Jusqu’au soir je me cache ainsi, comme un hibou ;
    Les Bleus ne peuvent pas me traquer dans mon trou
                   Perdu sous la lande fleurie.

    Mais lorsque tout s’efface et s’endort dans la nuit,
    Au bord du souterrain je m’avance sans bruit
                   Et j’ouvre une…

Pet krampouezenn a zaou liard
A yafe da baeañ ur gomanant a vil lur ?

40.000 krampouezenn – Kalz ne ouzont ket e ya pevar liard da ober ur gwenneg.

Feiz ha Breizh